Méfiez-vous du Green Washing !

Depuis quelques années maintenant, nous nous tournons de plus en plus vers les tendances Green. Face à cette nouvelle façon de penser, d’être et de faire, certaines entreprises n’hésitent pas à véhiculer une image trompeuse. En effet, les marques rivalisent d’ingéniosité pour communiquer leur intérêt concernant l’environnement, via une démarche d’éco-conception et d’éco-responsabilité. Mais nous devons nous méfier des démarches opportunistes de certaines entreprises, qui tendent plutôt vers du greenwashing qu’une réelle préoccupation de l’écologie.

Comment démêler le vrai du faux ?

Le greenwashing est l’art de mettre en œuvre des techniques de communication afin de faire passer une chose pour « verte » alors qu’elle ne l’est pas. Considéré comme de la publicité abusive ou mensongère, il est notamment combattu en France par l’ARPP (Autorité de régulation professionnelle de la publicité) et l’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie). Il existe des indices qui peuvent nous prévenir : avoir un logo vert ou un fond vert, des images de forêts ou de fleurs, les mots nature, vert, écologique (etc…) sur l’emballage (au lieu de réduire considérablement la quantité d’emballage), employer des termes vagues, des exagérations, des propos sans fondement, l’usage de faux écolabels… Autant de sujets mis en avant par les marques souvent de manière excessive. Il n’est pas toujours évident de reconnaître si l’image « écoresponsable » est éloignée ou non de la réalité. Malgré tout, il faut se méfier des messages qui manquent de transparence et/ou qui en font trop.

Engagement ou opportunité créatrice ?

En effet, le greenwashing est une stratégie de communication et de marketing adoptée qui consiste à mettre en avant des arguments écologiques pour se forger auprès du public une image écoresponsable. Mais souvent, la réalité des faits ne correspond pas, ou insuffisamment, à la teneur explicite ou implicite des messages diffusés. Le greenwashing génère une confusion qui porte préjudice aux structures réellement engagées dans des démarches effectives de RSE et de développement durable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *